L'imagination des élèves prend vie grâce à la technologie

826 Valencia et Google font équipe pour donner corps à l'imagination

Le 826 Valencia Center, situé dans le quartier Tenderloin à San Francisco, ne laisse personne indifférent. Il n'y a pas beaucoup d'endroits où vous pouvez acheter une bouteille à jeter à la mer, trouver un stylo à encre en forme de calamar géant ou grimper dans une cabane de deux étages perchée sur un arbre planté à l'intérieur. C'est là, à l'angle de la Golden Gate Avenue et de Leavenworth, que les élèves de toute la ville se retrouvent après l'école et racontent leurs histoires, parfois aidés par des tuteurs bénévoles.

Lauren Hall, la directrice des subventions et des évaluations du club d'écriture, déclare : "L'objectif de 826 Valencia est de transformer la relation à l'écriture d'un jeune esprit." En stimulant la créativité, l'association aide "les enfants à considérer l'écriture comme un outil et un pouvoir". Quant à l'atmosphère de fantaisie et de magie du lieu, elle ne doit rien au hasard. Elle est essentielle pour comprendre la manière dont l'association conçoit le pouvoir de l'alphabétisation. Le but n'est pas seulement d'amener les enfants à écrire, mais également qu'ils y prennent du plaisir. Il est donc primordial que l'environnement stimule leur imagination dès qu'ils franchissent le pas de la porte.

Panneau de l'entreprise
Magasin Sortie scolaire
Classe Tableau noir

Le quartier Tenderloin et l'atmosphère originale inspirée par les récits de voyages d'un poisson nommé King Carl rappellent le quartier Mission de San Francisco, où est implanté le tout premier site. Ce nouveau site a vu le jour grâce à une subvention de 500 000 $ reçue dans le cadre du programme Impact Challenge de Google.org. Une équipe d'employés Google a également participé bénévolement, en aidant le personnel à trouver des solutions technologiques pour donner vie aux idées des enfants.

Cliquez, faites glisser votre souris sur l'image ou zoomez pour découvrir l'une des scènes de l'histoire écrite par les enfants.

Chaque semaine, des élèves de CE1 et CE2 de la ville se sont réunis au centre Tenderloin. Ensemble, chacun rédigeant quelques lignes, ils ont écrit une histoire sur une planète gouvernée par l'amour. En même temps qu'ils écrivaient, un artiste local dessinait le monde qu'ils étaient en train de décrire, avec Tilt Brush. La technologie donnait littéralement une nouvelle dimension à leur récit.

Lors de la fête organisée pour la sortie du livre, les jeunes auteurs et leurs parents ont pu vivre l'histoire qu'ils avaient écrite. Avec Google Cardboard, un simple outil de réalité virtuelle ne nécessitant qu'un smartphone, ils ont pu découvrir cette nouvelle planète comme s'ils y étaient, en réalité virtuelle à 360 degrés. Au lieu de simplement lire l'histoire du monde qu'ils ont créé, ils ont pu plonger dedans.

Sur la planète gouvernée par l'amour, les maisons sont en marshmallows, on ne quitte jamais les bancs de l'école, les gens peuvent toujours être eux-mêmes et des camions de tacos volants passent régulièrement. De retour sur Terre, les enfants parlaient avec enthousiasme du fait d'avoir vu les détails qu'ils avaient imaginé prendre vie ("C'est moi qui ai écrit ça !"), ils rigolaient de l'histoire qu'ils avaient créée ensemble et tendaient parfois les bras pour essayer de toucher l'image devant eux, comme si elle était tout aussi réelle que la cabane perchée à près de 5 mètres du sol dans le bâtiment à l'angle de la Golden Gate Avenue.

Haut de page