Save the Elephants

  • Organisation Save the Elephants
  • URL du site Web principal www.savetheelephants.org
  • Contact Dr Douglas-Hamilton
  • Outils utilisés Applications Google Earth, Google Fusion Tables, Android
L'organisation "Save the Elephants" fait appel à Google Earth pour suivre, étudier et protéger les éléphants contre le braconnage avec des barrières géographiques et des colliers satellite posés sur les éléphants.

Le commerce de l'ivoire a peut-être été interdit depuis plus de deux décennies, mais le braconnage demeure la plus grande menace potentielle pour les éléphants.

Mode opératoire

L'association "Save the Elephants" aide les personnes responsables de la protection de la faune sauvage dans leur combat contre les trafiquants d'ivoire et les braconniers en équipant certains éléphants de colliers satellite et GSM pour suivre et surveiller leurs mouvements.

"Save the Elephants" utilise Google Earth pour visualiser les données de suivi des éléphants en Afrique. Les images satellite de l'application permettent aux chercheurs de zoomer sur des régions reculées du Kenya et de suivre les éléphants sur un fond 3D haute définition mobile en temps réel. Depuis 1995, l'organisation "Save the Elephants" est leader dans le développement de systèmes visant à surveiller et interpréter les déplacements des éléphants. Cette technologie est constamment mise à jour, de manière à remplacer aujourd'hui les épais colliers de suivi par radio par des colliers GPS qui transmettent des données vers des serveurs sécurisés.

Pour les responsables qui travaillent sur le terrain, les mises à jour et les alertes en temps réel relatives à la position des éléphants sont désormais transmises de manière sécurisée à l'application pour mobile de l'organisation Save the Elephants sur iOS et Android. Pour plus d'informations, les utilisateurs peuvent accéder à des fichiers KML de suivi détaillés avec Google Earth sur un ordinateur portable.

Impact

L'association "Save the Elephants" connaît également les menaces que pose l'interaction entre les hommes et les éléphants. Les études de suivi de la migration du groupe ont conduit à la construction d'un couloir et d'un passage souterrain sous la route pour offrir aux éléphants des zones de migration sécurisées entre le mont Kenya et la région de Lewa/Borana vers le Nord.

Le jour de l'ouverture du couloir, l'éléphant équipé d'un collier, Tony, a été localisé en train de le traverser. Au sein de "Save the Elephants", notre objectif est d'assurer l'avenir des éléphants et des habitats où ils vivent, depuis Tony jusqu'aux "grandes défenses" comme Murembo, illustré ci-dessous. Peu de pachydermes tels que Murembo sont encore présents à l'état sauvage en raison des menaces de braconnage lié à l'ivoire.

Sensibiliser le public

Alors que la pression engendrée par l'augmentation de la demande d'ivoire s'intensifie, l'organisation Save the Elephants a renforcé ses efforts de sensibilisation avec un nouveau site Web faisant appel aux médias traditionnels et sociaux.

Lancé lors du congrès mondial de la nature de l'UICN qui a eu lieu à Jeju en septembre 2012, le nouveau site Elephants in Peril (Éléphants en danger) publie les dernières nouvelles et les travaux de recherche les plus récents concernant les menaces potentielles qui pèsent sur l'avenir des éléphants.

En combinant différents ensembles de données publiques sur des cartes et des pages Web thématiques, Elephants in Peril vise à dresser un tableau complet d'une situation problématique. Parallèlement aux actions de sensibilisation et aux travaux de recherche menés initialement par l'équipe de Save The Elephants et ses partenaires, les données de population, d'habitat et de surveillance les plus récentes fournies par l'UICN et la CITES constituent des éléments clés de l'étude.

En utilisant Google Fusion Tables et Google Maps Engine, Elephants in Peril a la possibilité de transmettre des représentations visuelles et des données détaillées en partageant simplement une URL. Grâce à ces outils, l'association a été en mesure de fournir instantanément aux journalistes intéressés toutes les données pertinentes dont ils avaient besoin pour tirer des conclusions et élaborer leurs propres documents de présentation. De cette façon, le public a pu être informé rapidement des bonnes comme des mauvaises nouvelles.

Johan Marais a pris cette photo de Murembo (le magnifique), grande défense de Tsavo. Ses défenses pèsent plus de 63 kg, ce qui permet de le classer parmi les "grandes défenses". L'organisation "Save the Elephants" utilise l'image de Murembo pour renforcer la prise de conscience sur la vulnérabilité de cette espèce, lutter contre la demande d'ivoire et contrer le braconnage.