Grameen Foundation AppLab

  • Organisation Grameen Foundation AppLab
  • URL du site Web principal www.grameenfoundation.applab.org
  • Auteur Charles Marc Wanume, analyste recherche et qualité, et Prossy Birungi, directrice commerciale
  • Outils utilisés API Google Maps, Open Data Kit (ODK)
"Les travailleurs du savoir communautaire (CKW, Community Knowledge Workers) de Grameen sont formés à l'utilisation des smartphones ainsi qu'aux solutions hors réseau électrique permettant de les recharger. Ils sont en mesure de rapidement fournir des informations agricoles à jour et exploitables aux membres de leur communauté, mais également de collecter des données auprès de cette même communauté pour les partager avec les autres intervenants du secteur agricole."

– Sean Paavo Krepp, directeur national du programme CKW pour l'Ouganda

L'initiative CKW de la Grameen Foundation vise à doter l'Ouganda d'un réseau national d'intermédiaires fiables de l'information : les travailleurs du savoir communautaire, ou CKW (Community Knowledge Workers). Ces intermédiaires locaux, qui sont souvent eux-mêmes des agriculteurs, utilisent la technologie mobile pour fournir et demander des informations agricoles aux petits exploitants ougandais. Ces derniers ont souvent un faible niveau d'instruction et n'ont pas accès au réseau électrique ni aux informations importantes qui pourraient les aider à améliorer leur cadre de vie. En mettant en place un réseau de CKW à travers l'Ouganda, les membres de la Grameen Foundation souhaitent transformer radicalement le partage d'informations agricoles, et ainsi améliorer les rendements, réduire les pertes et augmenter les revenus des petits exploitants défavorisés du pays.

Mode opératoire

Grameen Foundation a compris que la prolifération des téléphones mobiles en Afrique offrait aux communautés rurales démunies d'Ouganda un moyen d'échanger des informations et des services auxquels elles n'auraient jamais eu accès autrement. L'initiative Community Knowledge Worker (CKW) a démarré au sein de Grameen-AppLab sur la base d'un précédent partenariat avec Google au cours duquel Google avait investi dans un projet de deux ans visant à développer avec la Grameen Foundation des produits d'information destinés aux plus démunis. Ce partenariat a culminé en 2009 avec le lancement de trois nouveaux produits : Google SMS, la recherche Google et Google Trader. Suite à ce projet, Google, MTN et Grameen Foundation AppLab ont remporté le prix GSMA 2010 de la meilleure utilisation du mobile pour le développement social et économique.

Dans le cadre de l'initiative, un travailleur CKW rencontre un agriculteur et l'enregistre dans son téléphone Android, qui contient une application de collecte de données connectée à la plate-forme Salesforce. Il recueille quelques informations démographiques concises en posant des questions comme "Combien d'enfants de moins de 11 ans avez-vous ?", "Vos enfants ont-ils des chaussures, des vêtements ?", "Quel combustible utilisez-vous pour cuisiner ?". Grâce à ces données, Grameen Foundation détermine le niveau de pauvreté des agriculteurs et effectue un suivi pour savoir si l'intervention a un effet positif sur leur niveau de vie au fil du temps.

La plupart des agriculteurs vivent en dehors de la zone de couverture des réseaux mobiles ougandais. Les téléphones sont alimentés par batterie et rechargés de diverses façons, y compris à l'énergie solaire et par dynamo de bicyclette. Leur signal GPS permet d'enregistrer le moment et le lieu exacts de chaque requête. Dès que l'agriculteur entre dans une zone bénéficiant d'une couverture mobile ou Wi-Fi, toutes les données des requêtes sont importées sur un serveur central. Grâce à Google Maps, Grameen Foundation crée des cartes afin de mettre en évidence les éclosions épidémiques affectant les cultures, l'incidence des méthodes de lutte contre les maladies adoptées par les agriculteurs, ainsi que d'autres informations importantes pour les agriculteurs et les scientifiques. Par exemple, comme illustré ci-dessous, Grameen Foundation a pu commencer à cartographier la propagation d'une maladie affectant les poulets seulement 20 minutes après l'importation des données des requêtes sur le serveur. Ces informations sont cruciales pour les agriculteurs ougandais, mais également pour les responsables des politiques agricoles et toutes les autres personnes impliquées dans la protection du bétail et l'amélioration du niveau de vie des agriculteurs.


Carte de répartition de la maladie du poulet : diarrhée blanchâtre affectant les poussins âgés de moins de deux semaines et taux de mortalité élevé

Grameen Foundation a personnalisé l'application Open Source Open Data Kit (ODK) en fonction de ses besoins particuliers. À l'aide de Purcforms, qui permet de concevoir des formulaires compatibles avec ODK, Grameen Foundation a créé des enquêtes intégrant les fonctionnalités suivantes :

  • Affichage conditionnel des questions et validation des saisies
  • Commandes intelligentes
  • Enregistrement automatique
  • Gestion et envoi à distance des enquêtes
  • Localisation GPS, images, vidéo, voix
  • Disponibilité hors connexion et horodatage

Nous utilisons une version personnalisée d'ODK Collect pour collecter les données de terrain au moyen d'appareils mobiles. Ces données permettent d'évaluer les besoins en matière d'accès aux soins ou les types de cultures propres à une certaine région. Il est ainsi possible d'obtenir une compréhension détaillée des difficultés rencontrées par les communautés rurales. Les fournisseurs de services de vulgarisation agricole reçoivent les informations dont ils ont besoin pour mieux aider les plus démunis. En outre, la collecte de données représente une source de revenus pour les travailleurs CKW de la Grameen Foundation, car les organismes publics de vulgarisation agricole, les organisations agricoles et les ONG achètent les données issues des enquêtes menées auprès des agriculteurs.

Impact

À l'aide de l'API Google Maps et d'ODK, Grameen Foundation a mis au point un tableau de bord analytique de l'initiative CKW. Celui-ci permet aux utilisateurs d'effectuer le suivi des performances des travailleurs CKW, des données démographiques, de l'utilisation récurrente de certaines informations, du nombre d'agriculteurs enregistrés, et de la qualité et de l'impact des informations fournies. Les téléphones GPS permettent de localiser tous les travailleurs CKW dans le système.

Le tableau de bord et les données qu'il contient offrent de nombreuses possibilités. Le suivi des questions et des réponses concernant les maladies du bétail permettent aux autorités d'être averties à l'avance d'une éventuelle éclosion épidémique. La fonctionnalité de cartographie intégrée au tableau de bord permet de filtrer les résultats par agriculteur ou par travailleur CKW. Il est également possible d'interroger la base de données par mot clé (par exemple, un certain type de culture), par district, par profil démographique et par organisation affiliée, le tout en précisant la plage de dates souhaitée. Grâce à ces informations, la Grameen Foundation et les autres parties prenantes peuvent concevoir et mettre en œuvre des interventions adaptées pour augmenter la productivité des agriculteurs et leur assurer des moyens de subsistance durables.

Prix du marché : les agriculteurs utilisent les informations relatives aux prix du marché pour négocier de meilleurs tarifs avec les intermédiaires qui leur achètent leur production. Un agriculteur du district de Bushenyi, en Ouganda, déclare : "Au téléphone, on m'a dit que le matooke se vendait à 9 000 shillings à Bushenyi, mais l'intermédiaire voulait m'en donner 3 000 shillings. Quand je lui ai montré que j'étais bien informé, il m'a acheté ma production pour 6 000 shillings." Les agriculteurs de l'est de l'Ouganda ayant accès aux services de CKW vendent leur maïs 17 % plus cher que ceux qui n'y ont pas accès.

Informations météorologiques : grâce à notre application de recherche, les travailleurs CKW peuvent transmettre aux agriculteurs des prévisions météorologiques sur trois jours, ainsi que des prévisions saisonnières.

Google Trader : Google, MTN Uganda et la Grameen Foundation ont développé une place de marché virtuelle où les agriculteurs peuvent mettre leur production en vente et recevoir des réponses avec les coordonnées des acheteurs intéressés.

Rôle d'entrepreneur des travailleurs CKW : les travailleurs CKW sont formés pour 1) faire le lien avec les instituts de recherche et les services de vulgarisation agricoles et gérer les enquêtes, et 2) créer des microentreprises de chargement hors réseau électrique faisant appel à l'énergie solaire. Ces entreprises leur rapportent jusqu'à 40 USD/mois, alors qu'auparavant, 60 % des travailleurs CKW gagnaient 1,25 USD/jour.


"Nous considérons le téléphone comme un moyen de communication à double sens très puissant. Concrètement, cela signifie que nous accordons autant d'importance à l'innovation en matière de collecte qu'en matière de diffusion de l'information."

– David Edelstein, vice-président principal des solutions et des régions, Grameen Foundation