NAIL fait appel à Google Earth pour arrêter un plan d'exploitation forestière

  • Organisation NAIL (Neighbors Against Irresponsible Logging, lutte du voisinage contre l'exploitation forestière irresponsable)
  • URL du site Web principal www.mountainresource.org/nail
  • Auteur Rebecca Moore, NAIL
  • Outils utilisés Google Earth, Google Earth Pro
"Je soutiens Neighbors Against Irresponsible Logging dans les efforts sans relâche que l'organisme mène pour s'informer et informer son voisinage sur la proposition de la San Jose Water Company d'abattre plus de 400 hectares de séquoias dans le bassin versant de Los Gatos Creek. Cette proposition est incohérente et l'exploitation commerciale de ces arbres n'a aucun sens."

– Al Gore, ancien Vice-président des États-Unis, 27 novembre 2006

Neighbors Against Irresponsible Logging (NAIL, ou lutte du voisinage contre l'exploitation forestière irresponsable) est un groupe communautaire des montagnes de Santa Cruz, en Californie. Des résidents de cette zone ont décidé de constituer cette communauté après avoir reçu par la poste un avis juridique relatif à une suggestion de plan d'exploitation forestière. L'avis contenait la carte ci-dessus en noir et blanc, qui avait été préparée par une entreprise d'exploitation forestière locale et envoyée par la San Jose Water Company, qui possède environ 2 400 hectares de terres en bassin versant dans la région. Le bassin versant procure de l'eau potable aux habitants locaux et à plus de 100 000 habitants de la Silicon Valley. Il abrite également la plus grande forêt de séquoias côtiers restante du comté.

De nombreux habitants ont été déconcertés par la carte, qui ne comportait aucune distinction claire entre les routes, les courbes topographiques et l'aménagement de l'espace. Elle était si compliquée à comprendre que nombreux sont ceux qui l'ont tout simplement jetée. Mais Rebecca Moore, membre de NAIL, s'est dit que la communauté pourrait plus facilement comprendre les éventuels problèmes si elle recartographiait les principaux éléments de la proposition par-dessus une image satellite haute résolution en 3D dans Google Earth. La version visuelle créée par Rebecca Moore a bouleversé les avis de la communauté et des décisionnaires sur le plan d'exploitation forestière, ce qui a, au final, contribuait à interrompre intégralement ce plan.

Mode opératoire

Dans la mesure où Rebecca Moore souhaitait que la visualisation Google Earth soit techniquement correcte, elle n'a pas dessiné à la main les limites de l'exploitation dans Google Earth. Au lieu de cela, elle a récupéré les données de lots numériques auprès du service de planification du comté, dans un format "shapefile" (.shp), qu'elle a ensuite importées dans Google Earth à l'aide de Google Earth Pro. Avec Google Earth, Rebecca Moore a modifié les propriétés des formes de lots afin de leur appliquer une couleur rouge semi-transparente. À l'aide de repères, Rebecca Moore a désigné des éléments du projet, tels que les héliports proposés à proximité des écoles, des garderies et des domiciles, ainsi que les endroits où les compagnies des eaux extrayaient l'eau potable de la crique. Elle a également ajouté des photos géolocalisées de séquoias très anciens qui auraient été coupés et d'animaux sauvages, notamment un balbuzard et des castors. Pour cela, elle a modifié la fenêtre d'informations des repères.

Enfin, à l'aide de l'outil Ajouter un trajet, Rebecca Moore a dessiné un tracé invisible remontant le canyon de Los Gatos Creek, sur la totalité des 9,6 km proposés, soit une zone d'abattage de plus de 400 hectares. À l'aide de la commande de visite sur ce trajet dans Google Earth, les utilisateurs du contenu KML peuvent facilement survoler virtuellement le canyon de Los Gatos Creek, qui finit par révéler un certain nombre de problèmes au sein du projet.

Rebecca Moore a intégralement rédigé ce fichier KML depuis le client Google Earth, en important les données de lots et en faisant appel à des outils simples, sans aucune programmation (la seule exception ayant été la création d'une superposition d'écran de l'autocollant de pare-chocs NAIL, à l'aide d'un fichier KML simple). Il ne lui a fallu qu'un week-end pour créer le fichier KML.

Lors de la première réunion de la communauté NAIL, Rebecca Moore a présenté un vol virtuel au-dessus du plan d'exploitation forestière, illustrant les routes montagneuses étroites et pentues qui seraient encombrées d'une dizaine de camions d'abattage de 40 tonnes par jour, prenant plus de 30 virages sans visibilité empruntés également par des enfants qui se rendent à l'école. Les spectateurs pouvaient même voler vers les lieux en question et voir des photos de séquoias matures risquant d'être abattus.

Visionnez un survol des éléments de la proposition d'abattage recartographiés dans Google Earth.
"Je pensais être bien informée sur la proposition d'abattage du bassin versant au-dessus de Lexington, faite par la SJWC. Mais j'ai failli tomber à la renverse en regardant attentivement la présentation Google Earth de Rebecca Moore sur la zone d'abattage. Cette présentation en trois dimensions donnait une incroyable vue topographique à vol d'oiseau sur le caractère invasif de l'abattage."

– Lettre au rédacteur, Mountain Network News, par Lisa Sgarlato, résidente de la région

Impact

Le survol a électrifié la salle. Soudain, tout le monde s'est mis à faire part de problèmes, de questions et d'inquiétudes. La communauté a utilisé Google Earth de manière interactive pour zoomer sur différentes régions et les étudier. Il a été demandé à Rebecca Moore de répéter le survol deux fois dans cette journée et, par la suite, elle l'a présenté lors de plus d'une dizaine de réunions de communautés ainsi qu'à un grand nombre de particuliers et d'organisations, comme le membre de l'assemblée de Californie, Ira Ruskin, le Bureau de supervision du comté de Santa Clara, le Comité de rédaction du San Jose Mercury News et l'ancien vice-président Al Gore.

Les membres de la communauté ont souhaité que Rebecca Moore publie ce KML afin qu'ils puissent l'utiliser pour explorer le plan de déforestation. Rebecca a également créé une version filmée simplifiée. Michael Ashbridge, un collègue de l'équipe Google Earth, a contribué à la création d'un modèle 3D SketchUp d'un hélicoptère hissant un séquoia hors du canyon, lors d'un vol réaliste près de plusieurs écoles. Rebecca a importé des données de la California Natural Diversity Database (base de données sur la diversité naturelle en Californie) présentant des clichés de grenouilles à pattes rouges de Californie, une espèce menacée dans le canyon de Los Gatos Creek. Son objectif était de remettre en cause l'affirmation du plan selon laquelle aucune espèce menacée n'était présente dans le bassin. D'autres membres de la communauté ont fourni des informations et des photos, comme celle de la mascotte de NAIL, Charlie le castor, un "exploitant forestier responsable".


Mascotte de NAIL, Charlie le castor, un "exploitant forestier responsable"

Deux ans plus tard, le département des forêts de la Californie déclarait le plan de déforestation irrecevable. Le travail novateur de Rebecca Moore a été une victoire pour les défenseurs de l'environnement. Il a également montré que Google Earth peut sensibiliser davantage le public aux problèmes communautaires et favoriser de véritables changements sociaux.

Google Earth a eu un rôle déterminant dans cette victoire populaire, qui a aussi résulté de l'énorme travail de nombreux habitants de la région. Google Earth est parvenu à offrir à la communauté un bien meilleur contexte pour l'interprétation et l'évaluation du plan d'exploitation forestière. Les problèmes potentiels étaient liés à des questions de proximité, de topographie, de caractéristiques naturelles et humaines qui ne pouvaient être saisies qu'en mettant le projet en perspective à l'aide d'images réalistes et du terrain en 3D. Grâce à ces outils et à d'autres recherches, NAIL a pu articuler des risques clairement identifiés au sein du projet, tel que l'impact négatif sur la qualité de l'eau, le risque accru d'incendies, la menace pour la sécurité publique et les dommages environnementaux pour la forêt de séquoias et le bassin versant.

Grâce à Google Earth, le public a été sensibilisé et la communauté a reçu la motivation qu'il lui fallait pour passer à l'action. De nombreux résidents ont indiqué qu'ils se sentaient beaucoup mieux informés quant aux détails de la proposition d'abattage, grâce au survol. Chacun au sein de la communauté a agi au niveau qui lui convenait : embauche de consultants experts ou rencontre avec les officiers publics pour l'exposition des questions.

Figurant parmi les premières applications environnementales de Google Earth, cette animation de survol en 3D de NAIL a été récupérée et exposée par les médias. Elle a notamment été présentée aux informations télévisées locales, à la radio publique locale du réseau NPR ainsi que dans de nombreux journaux et blogs (par exemple dans le Wall Street Journal, le San Francisco Chronicle, le Sierra Club Magazine et le Common Ground). Cette couverture médiatique a permis d'améliorer la sensibilisation au sujet du problème de l'exploitation forestière, bien au-delà de la communauté avoisinante, et a poussé beaucoup d'autres personnes à s'engager.

Le survol s'est avéré un outil puissant qui nous a permis d'établir que NAIL était un groupe technologiquement sophistiqué, capable d'utiliser des outils de haute technologie pour illustrer et défendre ses objectifs. Le fichier KML a inspiré d'autres militants du monde entier qui l'ont utilisé comme le modèle à suivre dans leurs campagnes de lutte pour la protection des forêts. Par exemple :

De : Joshua Davis
Date : jeudi 19 janvier 2006, à 11 h 45
À : Rebecca Moore
Objet : le Minnesota s'inspire de votre action

Bonjour Rebecca.
Je coordonne un programme de bénévoles pour l'Observatoire des forêts dans le Minnesota, où nous essayons de surveiller et d'influencer les projets au niveau du pays et de l'État en matière d'abattage ici http://northstar.sierraclub.org/campaigns/forests/fw/index.html. Votre projet nous a amenés à faire la même chose que vous et nous avons des bénévoles SIG qui peuvent comprendre comment importer des calques dans Google Earth. J'utilise Google Earth depuis six mois pour notre campagne, mais votre survol est un outil éducatif tellement parlant, et nous espérons avoir notre propre présentation d'ici le mois de juillet.

Merci
Joshua Davis
Organisateur pour la préservation, chapitre North Star du Sierra Club


Modèle 3D SketchUp d'un hélicoptère pratiquant l'exploitation forestière dans le bassin versant de Los Gatos Creek